BANGLADESH


cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 

2003 : Projet nutrition

Kamrangirchar, un bidonville dans la capitale de Bangladesh, Dhaka - ce sont 400.000 personnes qui vivent entassées sur une surface de 3 kilomètres carrés, dans des conditions souvent précaires et avec peu d’accès à des structures médicales. Médecins Sans Frontières est aujourd’hui la seule organisation à offrir des soins médicaux gratuits.

MSF travaille à Kamrangirchar depuis 2003, avec le but de combattre la malnutrition auprès des enfants de moins de cinq ans, des femmes enceintes et des mères allaitantes.

Beaucoup de femmes sont forcées de travailler pour nourrir leurs familles, et n’ont d’autre choix que de laisser leurs enfants seuls à la maison. Les enfants suivent donc un régime peu nutritif et irrégulier. En conséquence, la malnutrition est très fréquente observée chez les enfants de Kamrangirchar – près de 52% des enfants souffrent de malnutrition chronique, une cause importante de mortalité et de débilité chez les enfants ! Elle est tellement courante que beaucoup de familles la considèrent comme un mal normal. L’eau insalubre et le manque d’hygiène alimentaire fréquemment sont à l’origine d’autres maladies, comme la diarrhée et les infections de la peau.

Deux centres de santé primaires offrent de programmes de prise en charge des patients. MSF a également mis sur place un programme médical mobile, afin d’atteindre les familles éloignés des centres de santé. MSF utilise une démarche de porte-à-porte pour dépister la malnutrition auprès des groupes cibles et promouvoir l’accès gratuit à ses centres de santé.

Les enfants et les femmes reçoivent une alimentation thérapeutique appelée Plumpy Nut, qui les aide à retrouver un poids normal. Cette pâte est basée sur la pâte d’arachide, riche en éléments nutritionnels. MSF conduit également des activités de proximité pour sensibiliser les familles à la malnutrition et en conseillant les femmes en matière d’alimentation  et hygiène alimentaire.  


  Le soutien de la recherche opérationnelle à Kamrangirchar

Kamrangirchar est un environnement inédit pour MSF, et la prise en charge des patients ainsi que le traitement de la malnutrition doivent être adaptés au contexte local et aux besoins de la population. Dans ce but, MSF Luxembourg entreprend plusieurs études de recherche opérationnelle au sein du programme.

Il s’agit de déterminer, via la collecte et l’analyse des données des patients et les évaluations :
a) si les outils standards de dépistage de la malnutrition sont adaptés aux enfants de ce bidonville surpeuplé,
b) si l’usage de la nourriture thérapeutique est accepté par la population pour laquelle l’arachide est un aliment très peu connu et mal accepté.
c) Si l’approche communautaire ambulatoire, qui est mis en place pour accéder aux familles éloignées des centres de santé, est efficace dans un contexte surpeuplé et caractérisé par un déficit en structures de santé.

Les résultats des études permettront non seulement d’établir de manière scientifique une évaluation des outils mis en place, mais également de proposer des améliorations de la prise en charge de la malnutrition.


cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 

Le Bangladesh, aujourd'hui