MALAWI


cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 

1996 – 2004 : MSF Luxembourg dans le district de Thyolo


Le district de Thyolo de trouve au sud du Malawi et compte environ 668 000 habitant.

Lutte contre le sida et la tuberculose dans le district de Thyolo
Dans les années 1990, le Malawi est l’un des pays d‘Afrique les plus touchés par le SIDA : chaque heure, 13 personnes sont contaminées par le virus. Le groupe le plus touché est celui de 20 à 40 ans, ce qui a pour conséquence la disparition de la classe active du pays, entraînant une paralysie des activités économiques et l’augmentation du nombre d’orphelins.

La pauvreté des structures de santé est responsable du manque de prévention au sujet de la transmission du SIDA : manque de matériel stérile, absence de traitement des maladies sexuellement transmissibles, absence de matériel transfusionnel.

MSF développe un support global intégré à un programme national de prévention en collaboration étroite avec les autorités sanitaires locales et les leaders et guérisseurs traditionnels, dans deux hôpitaux, huit centres de santé primaire, les écoles, les prisons, les bars et les lieux de prostitution.
L’approche intégrée implique une approche multisectorielle des activités de prévention, de soins et de diminution de l’impact de l’épidémie HIV-AIDS tout en assurant la qualité de la prise en charge et une couverture efficace.


Activités de sensibilisation et de formation SIDA. ©MSF


A l’hôpital du district de Thyolo, MSF développe un programme global comprenant le dépistage de la tuberculose, des maladies sexuellement transmissibles, de l’infection VIH, le conseil aux patients et la nutrition. Lors d’un diagnostic positif de tuberculose, le patient est pris en charge en intégrant la problématique SIDA.

Ce programme comprend également une formation et un suivi du personnel de santé, des guérisseurs traditionnels et des conseillers traditionnels. L'information sur le Sida est également dispensée à la communauté.

Réhabilitation de l’hôpital de Thyolo
Parallèlement, MSF réhabilite l’hôpital de Thyolo (250 lits), de 9 centres de santé et de 6 maternités : du matériel et des médicaments ont été donnés à ces structures. MSF supervise la pharmacie centrale, la stérilisation, l’hygiène hospitalière et le bloc opératoire de l’hôpital de Thyolo.

Apport en eau potable
La population utilise l'eau des rivières et des sources bien qu’aucune source d'approvisionnement ne soit protégée et que celles-ci couvrent 76 % des besoins en eau. MSF assure l'approvisionnement en eau potable des centres de santé, des maternités et des villages avoisinants, délivre une formation au personnel et à la population et met en place des incinérateurs et des latrines.


Dans les villages, les infirmières MSF travaillent en collaboration avec des volontaires pour prodiguer des soins à domicile aux malades du SIDA


Sur toute la période : capacité d'intervention en cas d’urgence
Le choléra étant endémique au Malawi, MSF met en place un système d’alerte et de prise en charge précoces. Dès le premier cas confirmé par le laboratoire, MSF distribue aux centres de santé et aux hôpitaux un stock de médicaments et de matériel médical. Les équipes MSF assurent également le suivi des patients, la formation du personnel médical et l’information/éducation de la population.
A la fin de 1998, une épidémie de choléra éclate au Malawi : MSF intervient avec la création d’un camp choléra, l’organisation de mesures préventives et d’assainissement (chloration de l’eau).

cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 

Le Malawi, aujourd'hui


Ville de Blantyre, province de Thyolo, octobre 2002. Atelier de menuiserie qui s'est spécialisé dans la fabrication de cercueils. ©Gael Turine