cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 

Épidémie d'Ébola en Guinée



Une épidémie d’Ébola a frappé la Guinée depuis janvier 2014. Le virus mortel s'est propagé à cinq endroits, y compris la capitale, Conakry. Des cas suspects ou avérés, ont été relevés en Sierra Leone et au Libéria.



Mi-avril, les bilans officiels des autorités affichaient 197 cas suspects dont 122 décès en Guinée, et 27 cas suspects au Libéria dont 13 décès. Le virus de l’Ébola est très contagieux et très meurtrier: 80% des patients en meurent. Il n'existe pas de traitement.

Néanmoins, MSF est très active dans la lutte contre l'épidémie. Soixante expatriés et quarante tonnes de matériel ont été envoyés sur place. Nos équipes traitent les symptômes et la douleur des patients. Elles s'assurent aussi que les patients restent en quarantaine pour que le virus ne puisse pas se propager. MSF informe la population sur la maladie et sur les précautions à prendre pour limiter les risques de contamination.



cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 
cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 

Guinée


MSF continue de répondre à l’épidémie d’Ebola en Guinée et au Libéria
shadLO.jpg, 0 kBshadRO.jpg, 0 kB
 
 
shadLU.jpg, 0 kBshadRO.jpg, 0 kB
 
"Notre priorité demeure de soutenir la prise en charge des personnes atteintes du virus. D’un point de vue épidémiologique, il est trop tôt pour tirer des conclusions sur les tendances de cette épidémie."
 
cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 
cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 
Témoignage de Michel Van Herp, épidémiologiste en Guinée
cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB