cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 

AFGHANISTAN



2014 est vue comme une année cruciale pour l’Afghanistan: après 12 ans, l’intervention de l’OTAN emmenée par les États-Unis est entrée dans sa phase finale et des élections présidentielle et provinciales sont prévues au mois d’avril. Alors que la majorité des forces internationales quittera le pays à la fin de l’année, l’attention internationale se détournera sans doute rapidement de l’Afghanistan.

Elle se focalisera sur le retrait des troupes, la transition en matière de sécurité et les tensions pré-électorales. La réalité quotidienne de la population afghane risque d'être passée sous silence, alors que cette population reste prise au piège d’un conflit qui s'intensifie. 2013 aura en effet été la deuxième année la plus sanglante pour les civils dans le pays depuis 2001.
cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 
cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 

Afghanistan


Afghanistan: MSF prend en charge des dizaines de blessés suite aux violents affrontements au centre et au nord de la province d’Helmand
shadLO.jpg, 0 kBshadRO.jpg, 0 kB
 
 
shadLU.jpg, 0 kBshadRO.jpg, 0 kB
 
Les affrontements violents au centre et au nord de la province d’Helmand entre forces armées afghanes et groupes d’opposition ont considérablement augmenté le nombre de patients victimes de guerre dans l’hôpital Boost de Lashkar Gah, soutenu par MSF. Au plus fort des combats, entre le 21 Juin et le 5 Juillet, les équipes médicales de MSF ont soigné 68 patients liés aux affrontements. Les deux tiers d’entre eux sont des civils.
 
cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 
cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 
Toutes les Nouvelles

2009
12/10/2009 - MSF revient en Afghanistan


cornerLU.gif, 0 kBcornerLD.gif, 0 kB
 



Afghanistan : une route longue et dangereuse

(Reportage photo)