× Fermer

Témoignages

Kiribati

Témoignage : la vie sur un atoll de corail

Au début de l'année, le Dr Darren Pezzack, médecin urgentiste australien en formation, a fait partie de la toute première équipe de Médecins Sans Frontières à travailler à Kiribati, une île du Pacifique.
Photo de Valérie Guerrin, Promotrice de la santé, MSF Luxembourg
Valérie Guérin

Nigéria

Valérie Guérin, promotrice de la santé au Nigéria

Retour du terrain. Valérie Guérin, résidente luxembourgeoise, revient d'une mission dans le sud-est du Nigéria où elle y a passé 9 mois en tant que promotrice de la santé.

RD Congo

Violences dans le Mai-Ndombe et Kwilu

Alessandra Giudiceandrea est cheffe de mission de MSF en République Démocratique du Congo (RDC). Elle témoigne ici du choc ressenti face à la situation sur place, de sa frustration face à la lenteur de l’aide et de ses craintes face à une résolution de crise jusqu’ici essentiellement sécuritaire.
First-person stories about abortion from women in the places where MSF works.

Avortement sécurisé : "Le moyen le plus sûr d'aider ces femmes"

Une sage-femme raconte son histoire sur l'évolution de la prise en charge de l'avortement sécurisé au sein de MSF.
A mother with her malnourished child in her arms.

Tchad

Tchad : l’urgence chronique des enfants malnutris à Adré

Début juin, les autorités tchadiennes ont déclaré l’urgence nutritionnelle dans le pays. À Adré, dans la région du Ouaddaï à la frontière avec le Soudan, les équipes de Médecins Sans Frontières prennent en charge les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère.
Vue d'un village de l'administration de Dera Murad Jamali où l'eau des crues est stagnante et où les gens se sont déplacés sur le bord des routes, dans l'est du Baloutchistan touché par les inondations. ©MSF
Shahid Abdullah, coordinateur d'urgence de MSF au Baloutchistan, Pakistan. ©MSF
Shahid Abdullah

Pakistan

Inondations : "Il y a des gens qui attendent toujours l'aide"

Shahid Abdullah, coordinateur d'urgence de MSF au Baloutchistan, décrit la situation sur le terrain dans les zones touchées par les inondations.
Mohamed Hussein, Rohingya de 65 ans, parle aux enfants

Bangladesh

5 ans plus tard : 5 Rohingyas témoignent

MSF s'est entretenu avec cinq Rohingyas vivant dans des camps de réfugiés à Cox's Bazar, au Bangladesh, pour comprendre comment ils voient leur vie cinq ans après avoir été déplacés de force du Myanmar. Agés de cinq, 15, 25, 45 et 65 ans, ils représentent ensemble trois générations de Rohingya vivant dans les camps. Ils ont tous été ou sont actuellement, des patients de MSF.
The medical team inside the intensive care unit of the MSF medical train monitors and stabilises a severely war-wounded patient during the journey from Pokrovsk to Lviv.
Fazli Kostan © MSF
Fazli Kostan

Ukraine

MSF appelle à respecter le droit humanitaire international

Selon le rapport de Médecins Sans Frontières (MSF), les données médicales et récits des patients évacués par le train de MSF montrent que la guerre en Ukraine est menée avec un manque de soin scandaleux pour distinguer et protéger les civils, ce qui constitue une violation grave du droit humanitaire international.
© Illustration based on a photo by Johan Lolos

Haïti

À Port-au-Prince, « On existe, mais on ne vit pas »

Rosanberg, Ugo, Natalie et Morjorie* travaillent tous les quatre dans un hôpital de Médecins Sans Frontières à Port-au-Prince. Plongés dans l’extrême violence des groupes armés, ils racontent leur quotidien au cœur du chaos de la capitale haïtienne.
Des migrants en provenance de pays comme Haïti, le Venezuela, Cuba, le Sénégal, le Cameroun, le Bangladesh, le Népal, entre autres, arrivent au centre d'accueil des migrants de San Vicente.

Panama

Histoires de familles qui ont survécu à la faille du Darién

En 2022, la plupart des migrants traversant la faille du Darien sont des Vénézuéliens - un changement par rapport à 2021, où une majorité d'Haïtiens risquaient le dangereux voyage de la Colombie au Panama.

Pages