× Fermer

Cameroun

Réponse humanitaire médicale de MSF à la fusillade dans une école de Kumba, dans le sud-ouest du Cameroun

© MSF / Antoinette
Toutes les actualités 
Suite à la fusillade de l'école de ce matin à Kumba, dans le sud-ouest du Cameroun, Médecins Sans Frontières a commencé à répondre à l'afflux de blessés, via son service d'ambulance et de soins chirurgicaux à l'hôpital général presbytérien (PGH) de Kumba.

    Médecins Sans Frontières (MSF) a reçu un total de dix patients, agés entre 10 et 15 ans. Parmi ces patients, cinq ont été référés par notre service d'ambulance vers d'autres hôpitaux pour un traitement spécialisé ; quatre continuent de recevoir un traitement au PGH. Un patient a malheureusement été déclaré mort à son arrivée.

    Cette attaque, qui a vu des enfants abattus alors qu'ils étaient à l'école, est un acte répréhensible et indécent. Les structures civiles, y compris les écoles et les hôpitaux, ne devraient pas être des cibles.
    Alberto Jodra Marcos, coordinateur d'urgence de MSF dans le sud-ouest du Cameroun

    « En tant qu'organisation humanitaire médicale, nous déplorons les pertes tragiques en vies humaines dans la communauté de Kumba. Cette attaque, qui a vu des enfants abattus alors qu'ils étaient à l'école, est un acte répréhensible et indécent. Les structures civiles, y compris les écoles et les hôpitaux, ne devraient pas être des cibles », a déclaré Alberto Jodra Marcos, coordinateur d'urgence de MSF dans le sud-ouest du Cameroun.


    Je fais un don