× Fermer
 Lviv. 27 February 2022. Hundreds of people trying to escape the on-going conflict in Ukraine wait for a train to Poland at the central train station in Lviv.

Ukraine

Urgence Ukraine : Une course contre la montre pour la survie

27 février 2022. Des centaines de personnes tentant de fuir le conflit en cours en Ukraine attendent un train pour la Pologne à la gare centrale de Lviv. © Emin Ozmen/ Magnum Photos
Toutes les actualités 
Une dizaine de jours après le début du conflit et son escalade, nous commençons à voir son impact sur les civils. Une guerre à grande échelle s’est déclarée dans de nombreuses régions, et rend les déplacements difficiles, dangereux ou tout simplement impossibles. Déterminer l'étendue réelle des besoins médicaux en Ukraine est un défi pour les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF).

    Ce week-end, nous avons été secoués par le témoignage de Laurent Ligozat, coordinateur d'urgence de MSF en Ukraine, qui a partagé ses inquiétudes quant à la sécurité des civils dans la ville de Marioupol :

    La situation humanitaire est catastrophique (…). Nous craignons pour la sécurité de notre personnel ainsi que pour celle des milliers d'autres personnes qui se trouvent dans cette situation si dramatique ».

    Des couloirs humanitaires qui ne suffisent pas

    À Marioupol, des milliers de personnes, dont le personnel de MSF et leur famille, restent coupées du monde. Nous suivons de près l’évolution des accords pour un passage sécurisé des civils et de l’aide humanitaire.

    Nous soulignons l’importance de l’observation des règles de la guerre par toutes les forces en Ukraine, notamment : la prise de toutes les précautions possibles pour éviter que les civils soient pris pour cible ; leur considération à tout moment et en tout lieu ; la mise en place d’un passage sûr pour les civils non limité à des couloirs ; et les possibilités d'échapper aux combats sans limite de temps.

    Au cours des derniers jours, plus d'un million et demi de personnes ont été contraintes de quitter l'Ukraine, tandis que de nombreuses autres sont déplacées à l'intérieur du pays.

    Le défi de l’approvisionnement

    Nous avons été en contact avec des hôpitaux qui reçoivent des patients blessés à la suite des combats. Le conflit exerce une pression énorme sur les établissements de santé qui ont un personnel et des fournitures limités ; de nombreux hôpitaux sont confrontés à des pénuries. Il est difficile de trouver des fournitures médicales et autres fournitures cruciales dans le pays, car elles sont très demandées pour répondre aux besoins de tant de patients.

    Le samedi 5 mars, la première cargaison de fournitures MSF est arrivée à Lviv, en Ukraine, dans l’après-midi. À minuit, le premier lot de kits médicaux et de fournitures était chargé, et le train était prêt à partir pour Kiev. Les fournitures ont été reçues en toute sécurité, dès le lendemain, par le ministère de la Santé à Kiev.

    « Il était urgent d'agir rapidement, explique Christopher Stokes, coordinateur d'urgence MSF en Ukraine.

    Nous sommes ici dans une course contre la montre - nous n'avons aucune certitude quant à la durée pendant laquelle l'accès en train à Kiev restera possible. Nous avons choisi l'option du train pour des raisons de rapidité et de capacité de volume élevé. »

    De nouvelles livraisons de matériel international MSF vont arriver en Ukraine dans les prochains jours pour permettre davantage d'actions de réapprovisionnement médical.

    Des équipes médicales MSF expérimentées dans les conflits commencent à arriver en Ukraine, en provenance de Moldavie, de Hongrie et de Pologne.

    Comment soutenir MSF ? 

    Actuellement, MSF couvre les coûts des activités d'urgence en Ukraine et dans les pays voisins grâce au Fonds d'Urgence de MSF. Grâce à ce fonds, nous pouvons répondre rapidement aux crises. Le personnel et le matériel sont prêts à intervenir à tout moment dans les 48 heures.

    Faites un don