× Fermer

MSF, 50 ans d'humanité

Vie associative / engagement humanitaire

Scènes de l'assemblée générale internationale de 2018, la plus haute instance de gouvernance au sein de MSF. Juin 2018. Espagne. © Bruno De Cock/MSF

Vie associative / engagement humanitaire

    Cliquez et écoutez (durée 1'35 min)

    MSF est une association humanitaire internationale d’aide médicale. Depuis sa création en 1971, MSF a essaimé la volonté d’une action humanitaire indépendante, d’abord en Europe, puis dans le reste du monde. C’est ainsi que d’une poignée de médecins partant soigner ceux qui en avaient besoin aux quatre coins du globe, MSF est devenue un mouvement international qui réunit plus de 67 000 personnes dans le monde entier. Aujourd’hui, le mouvement MSF compte 25 associations indépendantes réunies autour d’une seule et même charte et de trois principes fondateurs : la neutralité, l’impartialité et l’indépendance.

    Toutes les associations fonctionnent selon un même principe : les grandes orientations et les décisions importantes sont prises par un conseil d’administration, élu par les membres de l’association. Ces derniers sont propriétaires du mouvement MSF ; ils ont le droit et la responsabilité d'exprimer leurs opinions et de contribuer à la définition et à l'orientation de la mission sociale de MSF. Ce sont les discussions et les débats entre les membres qui sont les fondements d’une action humanitaire de qualité. Pour rester fidèle à sa mission sociale, le mouvement se nourrit d’un afflux constant de nouveaux membres, motivés et volontaires lui apportant énergie et idées nouvelles. C’est cet engagement commun en faveur de l’action médicale humanitaire qui lie les membres de MSF : ses employés et ses bénévoles. Ils sont directement investis dans le travail de MSF au quotidien. 

    Un fonctionnement démocratique

    L'Assemblée générale internationale (AGI) 2016 a eu lieu du vendredi 24 juin au dimanche 26 juin à Athènes, en Grèce. L’AGI est la plus haute instance de gouvernance au sein de MSF. Elle sauvegarde notre mission médicale humanitaire et donne des orientations générales et stratégiques à travers le mouvement. Elle se réunit une fois par an, mais peut également se réunir plus fréquemment dans des circonstances exceptionnelles.

    Chaque association MSF est représentée par deux mandataires, dont chacun dispose d’une voix indépendante. Les pouvoirs formels de l’AGI comprennent l'approbation d'une vision guidant la mise en œuvre du travail de MSF et la fourniture d'une supervision et d'une responsabilité à travers le mouvement. L'AGI est également un forum pour débattre des questions clés et des défis actuels auxquels MSF est confronté.

    Scènes de l'Assemblée générale internationale annuelle de 2018 qui s'est tenue à Barcelone, du 28 au 30 juin. C’est la plus haute autorité de MSF International, chargée de sauvegarder la mission médicale, humanitaire et sociale de MSF et son fonctionnement est démocratique.

    Les membres de MSF au plus proches des actions sur le terrain

    Séance de sensibilisation sur l'hygiène et la santé à Walikale, au Nord-Kivu. Les besoins y sont énormes, en matière de soins de santé primaire comme secondaire. Le système est déficient : les hôpitaux ne fonctionnent pas ou peu et les soins sont chers : on parle de désert sanitaire. République démocratique du Congo. © Gwenn Dubourthoumieu

    Centre de traitement de Gueckedou. Chaque fois qu'un patient sort guéri de l'hôpital, le personnel et les patients sont extrêmement heureux. Cette patiente, Sia Bintou, a passé plus de 10 jours dans le centre de traitement. Les équipes ont souvent pensé qu'elle ne s'en sortirait pas, mais Bintou a vaincu la maladie. Même s'il n'existe pas de traitement spécifique pour Ebola, le personnel tente de renforcer l'organisme du patient en traitant les symptômes de la maladie.

    Un membre du personnel de MSF sensibilise la population lors d'une campagne de vaccination à Maloum. La vaccination est l’une des interventions médicales les plus efficaces et rentables en termes de santé publique. Les campagnes d’immunisation de masse s’accompagnent d’actions de sensibilisation sur des avantages de la vaccination et de la mise en place de postes de vaccination dans les lieux où les populations sont susceptibles de se rassembler. Une campagne classique dure deux à trois semaines et peut toucher des centaines de milliers de personnes. Mars 2017. République centrafricaine. © Colin Delfosse/Ouf of Focus

    À l'orée d'un bosquet d'eucalyptus, une pièce de théâtre est en cours. Il s'agit d'une tragédie bien connue, avec une distribution bien identifiée : un père alcoolique et violent, une femme qui se repose et une fille sur le point de devenir une femme. Ce qui n'est pas si typique dans cette représentation théâtrale, ce sont ses acteurs : le personnel de MSF. « Lorsque vous êtes déplacé de chez vous, vos pensées peuvent aussi être déplacées », explique Sifa Clementine. Sifa supervise les activités de santé mentale de MSF à Mweso, une petite ville de l'est de la République démocratique du Congo. Aujourd'hui, Sifa et son équipe organisent une production théâtrale sur les violences sexuelles pour la communauté locale. Le décor est le camp de déplacés qui se trouve en face de l'hôpital général de Mweso, où Sifa et son équipe travaillent. Les acteurs de la pièce sont tous des conseillers en santé mentale de MSF. Au cours des trois heures suivantes, l'équipe établit un lien avec le public de 200 personnes par le biais de chansons, de danses et de pièces de théâtre. À la fin de la pièce, le public dispose d'un moment précieux pour réfléchir à ce qu'il a vu, sous la forme d'une discussion de groupe. Septembre 2017. République démocratique du Congo. © Sara Creta/MSF

    Esther, une patiente séropositive à un stade avancé, en interaction avec Moses Luhanga, responsable de l'information, de l'éducation et de la communication de MSF. Sur la photo, Moses cherche à savoir comment se sent Esther. Octobre 2019. Malawi. © Isabel Corthier/MSF

    Lorsque les premiers cas de Covid-19 ont été confirmés en République centrafricaine au mois de mars 2020, le pays était déjà en proie à une urgence humanitaire et sanitaire majeure : une épidémie de rougeole à l’échelle nationale, la plus importante depuis près de deux décennies. MSF traite et vaccine les enfants à grande échelle dans plusieurs zones du pays. Les gilets du personnel MSF, sont suspendus pour sécher sur le site de l'équipe de vaccination d'urgence contre la rougeole à Baboua. Mars 2020. République centrafricaine. © James Oatway

    Hamdi AL-Tamaki et Mohamemd Abbas sont des réfugiés syriens travaillant comme logisticiens MSF dans le centre de traitement Covid-19 du camp de Zaatari. Une équipe logistique travaille pour assurer la fourniture de services ininterrompus à nos patients dans le centre de traitement Covid-19. Octobre 2020. Jordanie. © Mohammed Sanabani/MSF