× Fermer

Engagement 4

    MSF s’engage à exercer une veille climatique pour anticiper les futures crises.

    Initié en 2019, le projet MACA (Meteorological And Climate Anticipation) vise à renforcer la capacité de MSF à anticiper les événements climatiques extrêmes pour améliorer sa réponse médicale et humanitaire envers les populations vulnérables.

    Alors que les évènements météorologiques extrêmes risquent d’augmenter en intensité et/ou en fréquence dans de nombreuses régions du monde, il est essentiel de mieux les prévoir afin de répondre efficacement à leurs conséquences.

    Une partie de ce travail consiste à examiner rétrospectivement les événements météorologiques extrêmes passés qui ont provoqué des crises humanitaires afin de comprendre leurs causes et leurs liens.

    Lier ces connaissances à un mécanisme de surveillance en temps réel ouvre un tout nouveau monde de possibilités, permettant aux acteurs humanitaires de mener des actions ciblées pour atténuer l'impact du danger et améliorer la réponse d'urgence humanitaire médicale.

    Dès la fin de l’année, nos équipes appliqueront cette veille en Haïti. L’objectif est de combler l'écart entre les services climatiques et météorologiques existants et les principaux résultats en matière de santé dans le pays. Il s'agit d'un premier pas vers une compréhension des liens entre le climat/la météo et la santé dans le pays, afin de mieux anticiper les cataclysmes et besoins à venir.

    Au Mozambique, nous travaillons à l’adaptation d’un système existant d’alerte précoce du paludisme, maladie causée par une piqûre de moustique infecté. En y ajoutant certains paramètres de veille (température, précipitations, humidité, surface des terres inondées autour des projets, indice de santé de la végétation), nous pouvons établir des correspondances avec la propagation de cette maladie et mieux en atténuer la diffusion.

    En savoir plus, cliquez ici.

    Faire un don