× Fermer

Rencontre de MSF avec Jean Asselborn en matière de migration : « Nous sommes ici pour défendre l'humanité »

De gauche à droit : Jean Asselborn, Roger Martínez Dolz et le Dr Christos Christou. © Ministère luxembourgeois des Affaires étrangères et européens.
Communiqués de presse 
Le Ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a rencontré cet après-midi à Luxembourg le Président international de Médecins Sans Frontières (MSF), le Dr Christos Christou, et le Directeur général de la section luxembourgeois de MSF, Roger Martínez Dolz, à l’occasion du 50e anniversaire de MSF.

    La rencontre, évalué de manière positive et constructive, a stimulé davantage le dialogue avec l’état luxembourgeois, qui reste à l’écoute du positionnement de MSF dans des aspects tels que la situation en Afghanistan, en Lybie, en, Méditerranée ou encore dans les hotspots sur les îles grecques.

    Lors de leur entrevue, le Ministre Jean Asselborn, le Président international de MSF le Dr Christos Christou et le Directeur général de MSF Luxembourg Roger Martínez Dolz ont évoqué le contexte actuel en Afghanistan, et notamment la situation des établissements de santé qui sont dans une situation de collapse imminent. Le Luxembourg continuera, dans la mesure de ses moyens, à accueillir des réfugiés afghans sur son territoire et s'engagera au niveau européen sur ce sujet en amont du Forum de haut niveau de réinstallation consacré à la situation en Afghanistan qui aura lieu le 7 octobre prochain.

    « Nous avons bien fait passer le message : l'Union européenne doit jouer un rôle très important sur l'Afghanistan ces jours-ci. Et pas seulement en ce qui concerne la manière de réinstaller les personnes qui vont partir. Nous avons d'énormes besoins humanitaires qui doivent être traités », affirme le Dr Christou.

    L’UE doit traiter les besoins humanitaires de façon prioritaire. En haut de l’agenda européenne se trouve la sécurité et devrait se trouver l'humanité. Voilà le changement que nous demandons en tant que MSF.  Dr Christos Christou, President International de MSF.

    Dr Christou a également évoqué l’absence des voies sûres et légales pour quitter la Libye. Ce manque des alternatives pousse les personnes extrêmement vulnérables à continuer de s'en remettre aux réseaux criminels pour organiser leur passage, encore et encore. Ils sont constamment exposés à la violence et aux abus.

    Je pense que notre rôle en tant que MSF au Luxembourg ces jours-ci est de nous engager davantage, non seulement avec la société, mais aussi avec l'Etat luxembourgeois,  Dr Christos Christou, President International de MSF.

    La deuxième partie de la rencontre a permis de s'attaquer aux défis des champs de réfugiés hotspots, en mettant l'accent sur la situation dans le camp de Samos, ainsi que sur les nombreux obstacles dans les activités de MSF de recherche et de sauvetage en Méditerranée.

    Le jeudi 7 octobre, le Dr Christou se réunira avec Franz Fayot, le Ministre de l'Économie, de la Coopération et de l'Action humanitaire au sujet du COVAX, de l’accès à l’aide humanitaire dans des zones des conflits tels que le Sahel, le Nigeria et au Mozambique, ainsi que ou le changement climatique.